Une navette automatisée pour desservir le Marly Innovation Center

La première ligne de transport public automatisée

Les Transports publics fribourgeois (TPF) en collaboration avec le Marly Innovation Center (MIC), la Commune de Marly, l’Agglomération de Fribourg et l’Etat de Fribourg dévoilent leur première navette automatisée. Destinée à relier le quartier du Marly Innovation Center au réseau des Transports publics fribourgeois, la navette développée et construite par le spécialiste français de la mobilité intelligente NAVYA permet de tester à court terme la desserte du dernier kilomètre. Le parcours se situe entre l’arrêt de la ligne 1 « Marly, Cité » et le MIC avec quatre arrêts possibles. La mise en service officielle est prévue le vendredi 18 août 2017.

Ce projet pilote permet tout d’abord de transporter les pendulaires sur leur lieu de travail. Ensuite, il permettra aux habitants d’être reliés au réseau de transport public urbain. C’est le défi de la desserte du dernier kilomètre. La navette automatisée garantit un accès au réseau pour les quartiers isolés, car les variantes conventionnelles deviennent trop onéreuses avec les ressources à disposition. En desservant le MIC, la ligne automatisée développe et attire de nouvelles entreprises dans ce quartier de l’innovation, qui compte déjà plus de 100 start-up. A moyen terme, le quartier comptera plus de 1'000 logements. Les TPF deviennent ainsi les premiers en Suisse à faire figurer une navette automatisée à l’horaire régulier.

Cadence de 7 minutes

Du lundi au vendredi, les TPF prévoient deux phases d’exploitation de la ligne automatisée. Durant les heures de pointe (6h30-9h00, 11h30-13h30 et 16h30-18h30), la navette circule selon la cadence de la ligne 1, c’est-à-dire toutes les 7 minutes. Durant les heures creuses, le véhicule circule à la demande. Le week-end, la navette roule sur demande spéciale. Ainsi, elle est capable de s’adapter à la demande réelle et de garantir son autonomie pendant près de 8 heures. La vitesse de croisière de la navette est limitée à 25 km/h et permet de parcourir le trajet long de 1,3 km en 7 minutes. Elle peut accueillir 11 passagers. Un groom assure la sécurité et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Il est présent à chaque déplacement.

Le défi est d’intégrer la navette automatisée sur une route ouverte à la mobilité douce et au trafic routier. Des mesures sont prises pour garantir son fonctionnement. Grâce à la Commune de Marly, des aménagements sont faits entre La Résidence des Epinettes, le chemin des Epinettes, la route de l’Ancienne Papeterie et le Marly Innovation Center. Ils garantissent la cohabitation de la navette avec les riverains et la population.

A la pointe de la technologie 

A la recherche de solutions innovantes pour leurs clients, les TPF se sont associés aux firmes les plus avancées et expertes dans le domaine des navettes automatisées. L’entreprise NAVYA, leader et spécialiste du développement de solutions de mobilités intelligentes et autonomes, basée à Lyon et à Paris,  a déjà déployé plus de 35 véhicules dans le monde entier et va bientôt passer le cap des 130'000 passagers transportés. L’entreprise est à la fois le développeur de l’intelligence du véhicule et le concepteur de la navette.

La start-up Bestmile, basée à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, développe la plateforme nécessaire au fonctionnement de la navette. De plus, une collaboration étroite est en place avec la Haute école d’ingénieurs et d’architecture de Fribourg pour effectuer des rapports de suivi. Le centre d’exploitation unique des TPF assure le pilotage de la navette et son intégration au réseau. L’objectif est d’harmoniser le fonctionnement d’un véhicule automatisé avec un système de circulation de véhicules avec chauffeurs. 

Imaginer les transports de demain

Ce projet novateur permet de déterminer si le système d’un véhicule automatisé peut être exporté ailleurs dans le canton de Fribourg et desservir d’autres secteurs opportuns. Il intéresse également fortement les offices fédéraux, car il offre la complémentarité entre le réseau de transport publics existant et les secteurs isolés. La navette encourage l’utilisation des transports publics au lieu du véhicule privé. Ainsi, le report modal est amélioré. Les expériences des clients seront également testées et étudiées. 

Le coût du projet s’élève à près de Fr. 700'000.-. L’Etat de Fribourg finance la première navette, tandis que le Marly Innovation Center commande la seconde. Les frais d’exploitation de la première navette sont assurés par l’Agglomération de Fribourg, tandis que les TPF assument ceux de la deuxième et le solde des frais d’investissement. La Commune de Marly met à disposition les ressources humaines et prend à sa charge les aménagements à réaliser. Après une phase de tests prévue sur 4 mois, les offices compétents devraient délivrer les autorisations nécessaires. La mise en service officielle est prévue le vendredi 18 août 2017, alors que l’intégration au réseau TPF de la zone 10 Frimobil et à l’horaire sera organisée au changement horaire 2018, le dimanche 10 décembre 2017.

Fribourg, le 21 mars 2017.

tpf.ch/navya

 


  PDF