Ligne 2, trolleybus Agglo

La montée de Beauregard sera à nouveau électrifiée durant les travaux

Dès 16 h ce lundi 26 février, l'électricité a été rétablie sur la ligne 2, dans la montée de Beauregard à Fribourg, jusqu'à nouvel avis. Cette modification permettra de réduire les nuisances sonores dues à l'utilisation du moteur d'appoint des trolleybus bimode. L'électrification se fera en revanche uniquement dans le sens de la montée, les travaux en cours dans le secteur ne permettant pas un déploiement électrique à la descente.

Les Transports publics fribourgeois (TPF) ont rétabli l'électricité sur la ligne 2, dans le secteur de Beauregard, entre la gare et Bertigny, dès 16 h ce lundi 26 février. Les travaux importants en cours dans le secteur, débutés en juillet 2017 et dont la fin a été plusieurs fois reportée, ne permettaient en effet pas l'électrification de la ligne pour des raisons de sécurité. Une solution a tout de même pu être trouvée. La création d'un pont électrique permettra en effet l'alimentation de la ligne dans le sens de la montée. Ceci ne sera possible que dans la mesure où les travaux du chantier le permettront. Lorsqu'ils se dérouleront à nouveau sur la voie montante, la ligne sera interrompue une nouvelle fois.


Le courant reste coupé à la descente
En descente, en revanche, le courant restera coupé car les travaux sont actuellement concentrés sur cette partie, ne permettant pas l'électrification dans les deux sens. Cette modification perdurera jusqu'à nouvel avis, la fin du chantier étant quant à elle planifiée pour la mi-mai. Elle permet notamment de réduire fortement les nuisances sonores due à l'utilisation du moteur d'appoint des trolleybus bimode. Les TPF ont travaillé activement à la recherche de cette solution, avec les acteurs du chantier, car la situation était inconfortable pour les riverains, la clientèle et mettait les moteurs d'appoint à rude épreuve.


Le réseau des trolleybus de Fribourg compte 3 lignes (1, 2, et 3) qui circulent sur une longueur totale de 13,1 kilomètres. Il comporte 20 bus, dont huit bimodes datant de 2003 et 12 véhicules avec moteurs diesel auxiliaires datant de 2010.

Fribourg, le 26 février 2018


  PDF